Thèse

L’analyse des discours numériques: le cas du blogging scientifique en sciences humaines et sociales.

Sous la direction de la Professeure : Marie-Anne  PAVEAU.

 

L’essor d’internet a conduit à la diffusion parmi les chercheurs, un nouveau moyen de communication de l’information et la recherche : les blogs. Ces derniers sont des sites web permettant à leurs éditeurs, en l’occurrence les chercheurs, de publier régulièrement des billets à d’autres spécialistes ou à un public de profanes. Ces lecteurs, parfois d’horizons très différents, peuvent interagir avec le contenu d’un billet en laissant des commentaires.

En effet, le développement exponentiel des outils numériques en ligne a permis ce genre d’écriture et d’interaction. Le lecteur n’est pas inscrit dans une approche de consommation mais il peut répondre, réagir…etc.

Les discours diffusés sur les sites web bouleversent la façon de les analyser puisque ces discours intègrent de nouveaux objets dont les affordances discursives, idéologiques et culturelles changent la spatialité du langage et de la lecture. L’écriture dans un blog permet l’insertion d’un lien hypertexte renvoyant vers une autre page web, un contenu multimédia (photo, son, vidéo). Il est intéressant donc, d’étudier les changements qu’apportent ces nouveaux éléments à la lecture, à l’écriture et à la façon d’analyser les discours.

Ce changement du support de l’écrit marque l’évolution humaine et le développement intellectuel. Tout changement matériel engendre une mutation cognitive. Les nouvelles technologies qui permettent l’écriture sur internet favorisent des stratégies discursives. Il est aisé de constater que les chercheurs n’écrivent pas de la même façon sur les blogs comme ils le font sur les « anciens » supports de publication. Ces stratégies peuvent être le résultat de certaines conditions de production.

Ces constats font surgir les questionnements suivants :

–          Les blogs scientifiques constituent-ils un nouveau genre d’écriture ?

–          Si l’on peut parler de nouveau genre de communication scientifique, existe-t-il une trame unique ou bien chaque chercheur a son façon de bloguer ?

–          Que peut révéler l’analyse de l’ensemble des discours scientifiques sur de tels blogs en intégrant le contexte et l’environnement numérique qui accompagne ces discours?

–          Quelles méthodes qualitatives sont les plus pertinentes pour l’analyse de ce blogs (enquête, étude intégrant de nouvelles méthodes) ?

 

Pour essayer de répondre à ces questionnements, nous émettons l’hypothèse que le blogging scientifique constitue un nouveau genre de communication du savoir. Donc, les discours que tiennent les chercheurs dans ces espaces d’échange diffèrent de ceux des publications habituelles. Ces différences peuvent peut être examinées sur un plan lexico(métrique)logique, syntaxique, discursive et même idéologique.

 

Afin de vérifier cette hypothèse, nous étudierons plusieurs blogs scientifiques sur la plate-forme Hypotheses.org qui « est une plate-forme de carnets de recherche en sciences humaines et sociales proposée par le Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo) »[1].

 


[1] Hypotheses.org

Zineddine Aboubekeur

Doctorant en sciences du langage (analyse et conception du discours numérique: le cas du blogging scientifiques). Chef de projets de traduction, Traducteur/interprète...Je suis passionné par les langes étrangères, la culture numérique et les NTIC.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search